ALP POWWWAAAA !!!!!

Sortie Club 2018

trail amet

Comme chaque année, l’ALP vous propose de participer à la sortie club ! En 2018, nous partons à la découverte du Puy de Dôme. C'est par ici

Conférence

Florent Allier donne une conférence jeudi 3 mai de 20h à 22h sur le sujet suivant : "Courir vite avec plaisir et sans se blesser". Le profit sera reversé au Fond Philanthropique de la Clinique du Coureur qui oeuvre pour sensibiliser la collectivité aux bienfaits du sport notmment en direction de l'enfance. Inscriptions ici

C2C - La Vidéo

revivez cdc

700 particpatns, 200 bénévoles ! Merci ! Revivez la Saison 2 des Chemins de Chatu en vidéo mais aussi en photos.

Proposer une course

Pour alimenter le calendrier des évènements, vous pouvez proposer un évènement, une course alors cliquez ici


Calendrier

Rendez-vous sur FB

Météo

Météo Romans-sur-Isère © meteocity.com

Dimanche 9 avril, j’ai vécu l’immense joie de courir mon premier marathon, celui de Paris, et de franchir la ligne d’arrivée en compagnie de plus de 42 000 coureurs! Un véritable plaisir que de redécouvrir notre si belle capitale sans le ballet incessant et bruyant des véhicules, sous les encouragements d’une foule gaie et chaleureuse!

Des champs-Elysées aux Bois de Vincennes et Boulogne, en passant par les plus belles places et devant les plus beaux monuments, je me suis sentie vivante, en communion avec ma famille et mes amis qui m’encourageaient, ainsi qu’avec tous ceux qui couraient. Un bel événement sportif et une expérience humaine qui ressource vraiment au coeur d’une actualité parfois désespérante.
Je m’étais fixé pour objectif de le terminer ce marathon, tout simplement, avec cependant un petit espoir de le faire en 4h00,  et je l’ai fait en 3h58. Je suis très très contente! La fin a été très difficile! Il faisait vraiment chaud et puis comme tous les débutants, j’ai fait l’erreur de partir trop vite. Je me sentais tellement bien, c’était tellement agréable de courir après deux semaines de repos en fin de préparation. On est presque en manque! On trépigne! Bref, j’ai ressenti un très grand coup de fatigue à partir du 35 ou 36ième km, au point de douter de l’issue de ma course. Il a fallu puiser des ressources tout au fond de soi. Et cette expérience-là est très particulière. Un souvenir inoubliable!
Je souhaite bon courage à tous les semi-marathoniens et marathoniens d’Annecy qui vont vivre cette aventure, comme moi, pour la première fois. Profitez-en bien surtout!!!

Je vous retrouverai avec plaisir au cours des entraînements après une période de repos (tendi

nite du genou)!

You have no rights to post comments